LES POINTS COMMUNS À TOUS LES BRIEFS

Les erreurs à ne pas commettre, les points à ne pas oublier !

Un bon brief est très important. Quelque soit le projet que vous envisagez, il vous en faudra un. Il fait gagner du temps et vous aide à bien visualiser votre projet.


Les points essentiels

  • Définir l’entreprise, son savoir-faire, sa cible, sa notoriété...

  • Précision claire du projet : objectif, cible, médias… et définir ce qui reste à l’appréciation du créa.

  • Raconter une idée, histoire, ambiance pour amener le créa dans une direction.

  • Donner un budget approximatif ou non, cela cadre le créa et évite les délires, de toute manière un bon créa vous le demandera.

  • Définir les besoins annexe : impressions, photographe…

  • Préciser le nombre de compétiteurs (3 est un bon nombre).

  • Complimenter le créa pour ses travaux antérieurs qui vous ont incités à le choisir. Il se surpassera !

  • Donner un délai raisonnable, pas de pression, il aura le temps d’y réfléchir correctement.

A ne pas faire

  • Un long brief, une histoire qui n’a rien à voir. Il faut aller à l’essentiel, vous relire et ôter ce qui est superflu. Le brief ne doit pas faire plus d’une page pour les projets les plus complexes.

  • Dire “faites-moi quelque chose de beau, starifiez mon produit…” Cela ne veut absolument rien dire et montre votre non professionnalisme.

  • Avoir trop de compétiteurs, faites plutôt une bonne sélection. Il est inutile de faire une compétition pour de petits projets (flyers, charte, carte de voeux…).

  • Ne pas trop orienter le créa, laissez le créer.


A la remise des maquettes (1ères ébauches du travail demandé)

  • Ne surtout pas dire “Je vais montrer ça à tout le monde” c’est vous le décideur… au moins faites le croire. Cela insupporte le créa quand il ne s’adresse pas au décideur final et c’est compréhensible, il ne pourrait pas expliquer sa vision ni son argumentaire.

J’ai prévu de vous détailler la manière de faire un brief pour différents projets.